La PEB ou la PAE ???

Performance Energétique des bâtiments ou Procédure d'Avis Energétique (Audit)

En Région Wallonne, près de 45% des logements datent d'avant 1945 et 70% sont antérieurs à 1970.
Ces logements ont été construits avant le premier choc pétrolier, alors que peu de personnes se souciaient des déperditions thermiques de l'enveloppe des bâtiments et du rendement des systèmes de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire. Cela explique en partie la consommation finale d'énergie par habitant du secteur domestique et assimilé qui se situait 23% au-dessus de la moyenne européenne en 2003.

Les efforts pour les investissements dans les économies d'énergie lors de la rénovation du patrimoine bâti ancien sont donc les plus intéressants pour l'environnement.

L'Union européenne a, quant à elle, adopté, en 2003, une directive relative à la performance énergétique des bâtiments (directive 2002/91/CE).

La PEB
En Région wallonne, la nouvelle réglementation sur la Performance Energétique des Bâtiments est entrée en vigueur depuis le 1er septembre 2008.  La mise en oeuvre a été progressive ; la dernière phase est entrée en vigueur le 1er juin 2011.

Cette législation comporte 2 volets : le premier concerne les travaux exigeant un permis et le second s’applique lors de vente ou location.
Le premier volet s'applique à l'ensemble des bâtiments (sauf exceptions explicitement visées par la réglementation) pour tous les travaux de construction, de reconstruction et de transformation nécessitant l'obtention d'un permis d'urbanisme. Il est exigé de la part du concepteur de démontrer, au moyen d’un logiciel spécifique, les performances d’isolation et de ventilation du nouveau bâtiment ou de son extension ; des niveaux de performances (K, U, Ew) sont exigés. La procédure est assez complexe et un document de synthèse doit accompagner la demande de permis.

Le second volet conduit au certificat PEB et permet à l'acheteur ou locataire potentiel de savoir à quoi s'attendre quant à la consommation énergétique de l’habitation.
L’intérêt principal de la certification est de pouvoir comparer des biens entre eux.  Cet acte est obligatoire en cas de vente ou location, mais n’impose pas qu’un certain niveau de performance soit atteint.  C’est un « état des lieux énergétique », tenant compte de l'enveloppe du bâtiment et des systèmes de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire.  On y retrouve deux indicateurs : la consommation spécifique Esp en énergie primaire du bâtiment, exprimée en kWh/m².an et le niveau de performence Ew, exprimé en % par comparaison à un bâtiment de référence.

La PAE
La PAE est la procédure d'avis énergétique qui consiste à émettre un avis relatif à la qualité énergétique d'une habitation unifamiliale existante et d'autres bâtiments à terme.  Cette procédure volontaire s'adresse tant aux propriétaires qu'aux locataires. 

L'avis consiste en une analyse de l'enveloppe du bâtiment (murs, toitures, châssis, planchers,) mais également des systèmes de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire, de la ventilation et éventuellement de la problématique de la surchauffe en été (module optionnel appelé confort d'été).
Cet avis comprend des informations sur le comportement énergétique de votre habitation présentées sous forme de labels (lettre E à A) pour les différents éléments analysés et des propositions d'amélioration directement liées à votre situation, accompagnées des économies réalisables.

Tous ces documents sont générés par le logiciel PAE qui a été développé sur l'initiative des trois Régions et de l'Etat Fédéral. Seuls les auditeurs agréés par la Région wallonne peuvent réaliser des audits selon la Procédure d'Avis Energétique.

Quelle différence entre la PEB et la PAE ?
L’analyse de la PEB est obligatoire lors de travaux avec permis ou en cas de vente ou location. Elle donne une image de la performance énergétique du bâtiment au moment du passage du certificateur.
La PAE est une démarche volontaire et permet de recevoir des conseils personnalisés et chiffrés pour améliorer le logement.

Performance Energétique des Bâtiments
Procédure d’Avis Energétique

Obligatoire si permis, vente, location

Sur base volontaire

Indique la consommation théorique d’énergie du bâtiment

Oriente le particulier qui souhaite améliorer la performance énergétique de son bâtiment

Obligation d’atteindre une performance donnée si construction ou rénovation

Recommandations d’amélioration personnalisées avec calcul des économies réalisables

Pas d’influence sur l’accès aux primes

Donne accès à certaines primes, pour certains travaux repris dans les recommandations
La PAE est elle-même subsidiée

La PEB coûte environ 500 €.
Aucune prime ou déduction fiscale n’est possible.

La PAE coûte en général entre 600 et 800 €.  Une prime de 60´% de la facture (max. 360 €) peut être obtenue à la Région wallonne.
Une déduction fiscale de 40 ´% des dépenses est possible.
Une PAE coûte, en définitive, entre 0 et 120 €.

 

Actualité

DEVENIR GUIDE ENERGIE
Vous êtes intéressé(e) par tout ce qui concerne l'Utilisation Rationnelle de l'Energie (URE), les énergies renouvelables, la construction et le transport peu énergivores,... Vous souhaitez en apprendre plus et communiquez des conseils sur ces sujets !
Venez rejoindre l'équipe dynamique des Guides Energie en nous communiquant le formulaire ci-joint.